on fonce… Il y a 2 façons de choisir un outils métier : la première consiste à faire un cahier des charges en bonne et due forme avec tout ce que l’on peut rêver de performances, de fonctionnalités, de références, de sécurité,…et pas cher, bien sûr la deuxième consiste à faire la liste des 5 plus courants dans votre région et … d’en choisir un. En fait, cela dépend évidemment de la taille de votre projet. Mais il ne faut pas passer trop de temps à chercher le saint graal, il n’existe pas. PS avec les outils SaaS les erreurs se payent moins chères qu’au bon temps du déploiement de serveurs, clients lourds et consort….

Avis à tous ceux que la notion de formation certifiante intéresse et qui œuvrent dans le domaine de l’exploitation des datacenters. Je viens de découvrir une série de formations certifiantes concernant les Datacenter. Les organismes de certification sont EXIN qui est un des organismes de certifications majeur au niveau international et EPI que je ne connais pas. Ces formations (en anglais) couvrent une large gamme de compétences pour les datacenter et leur cycle de vie : conception, opérations, audit…

Bien sûr l’excès en toute chose est néfaste, mais à celui qui me disait l’autre jour ” les processus ne font que ralentir l’entreprise…” je répondais 2 choses : 1) on m’a enseigné que parmi les voitures, les F1 sont les plus rapides et qu’elles possèdent les plus gros freins… 2) faisons l’expérience par l’esprit d’un aéroport où , tout à coup, on effacerait de leur mémoire, toutes les procédures pour les pilotes et les contrôleurs aérien… Bref, j’ai plutôt l’impression, qu’en moyenne, les entreprises pèchent par défaut plutôt que par excès dans ce domaine.